Rechercher
  • Julie Grandmougin

Quête de singularité : Ce que le jour doit à la nuit

Comment ne pas reconnaître dans mon parcours que les moments difficiles ont façonné mon identité. Il faut bien une cassure, une faille pour laisser passer la lumière. C'est sans doute ce premier secret que j'ai envie de transmettre à ceux qui se donneront la peine de me lire. Le secret de sa singularité.

Cette quête me semble être essentielle pour s'épanouir pleinement dans sa vie.

Peut être que pour certains ce questionnement interne est inexistant. Pour moi qui ne peut pas faire la moindre action sans y mettre du sens, ça m'apparait comme le kilomètre 0 de tous mes premiers pas.

Découvrir qui je suis m'a pris beaucoup de temps. J'ai longtemps confondu le cumul de mes expériences et de formations comme ma différence qui fait la différence.

Mais en fait, il ne s'agit pas de singularité, juste d'un profil...atypique.

Atypique parce qu'à 40 ans, j'ai un CV qui fait 4 pages (et que ça ne ce fait pas d'avoir un CV sur 4 pages - même à 60 ans). Atypique parce que les opportunités que j'ai saisies au fur et à mesure ont dilué mon expertise et que finalement cette mosaïque d'expériences et de formations paraissent complètement farfelues au premier abord.


Pour découvrir ma singularité, j'ai donc dû passer par différentes phases, pas très confortables, que je vous livre avec sincérité.


PREMIERE PHASE : LE BILAN

Alors j'ai fait un bilan, comme une "did list", histoire de voir tout ce que j'avais capitalisé jusqu'ici. Là, ça m'a fait le même effet que quand j'ouvre mon armoire qui déborde de partout, plein de trucs que je n'utilise pas et qui ne me mettent plus en joie (comme le dit si bien Marie Kondo).

J'ai pris peur et j'ai refermé l'armoire aussi sec. J'étais perdue au milieu de tout ce que j'avais accompli et capitalisé durant mes 40 premières années de vie.


DEUXIEME ETAPE : LE REPOS

Ca peut paraitre bizarre, mais je crois que c'est l'étape la plus importante pour se reconnecter à soi. Je me suis reposée 6 mois, avec des aller/retour entre 1) la culpabilité et donc je m'agite dans tous les sens et 2) couchée sous la couette en mode épuisée par mon agitation précédente.


TROISIEME ETAPE : J'AI DEMANDE DE L'AIDE A DES PROFESSIONNELS

J'avoue avoir pensé qu'en étant coach, formatrice et superviseur, pendant 15 ans, j'avais tous les outils nécessaires pour m'aider moi-même.

Mais maintenant je sais que :

- rien ne peut remplacer le regard et les questions inattendues de l'autre.

- les questions réponses que je me passe en boucle sont peu aidantes pour aller en profondeur. (et croyez moi la question du qui suis-je est très très profondément enfouie)


QUATRIEME ETAPE : J'AI FAIT UN BILAN DECAPANT

Un autre bilan, celui de la Julie actuelle (et pas celle d'il y a 20 ans), mes nouvelles croyances et valeurs, mes nouveaux centres d'intérêts, ce qui m'inspirent ...

Après ça, j'ai pu ouvrir mon armoire parce que je savais précisément ce que je voulais garder et ce dont je n'avais plus besoin. Je me suis libérée du superflu pour clarifier l'essentiel et c'est là que j'ai aperçu une porte, celle qui mène au chemin de mon trésor, de mon unicité.


CINQUIEME ETAPE : LA REVISITE DU CHEMIN DE MON ENFANT INTERIEUR

Un peu comme si la tectonique de mes plaques avaient par friction créée une fêlure, j'ai découvert avec mes yeux d'adulte que 2 forces contraires me divisaient depuis mon enfance.

Chaque plaque représentait un de mes parents. Pour me faire aimer de ma mère, je devais être sur "sa" plaque et pour l'amour de mon père sur l'autre. Bref, perdante à chaque fois, dans le choix de la plaque ou dans le non choix - dans l'entre 2, dans la faille.

Tu m'étonnes que je ne me sois jamais sentie à ma place nulle part et que la fidélité soit une de mes valeurs phares !



DERNIER PHASE : LA METAMORPHOSE

Une fois cette prise de conscience ancrée, j'ai laissé ma créativité s'exprimer au travers d'une chanson. Ca peut paraitre absurde, mais c'est pourtant vrai, ma métamorphose s'est révélée avec ces paroles réconciliant la faille et les 2 plaques de mon enfance pour muer par leur union vers ma forme unique et actualisée.



LA SUITE : LA FORCE INTERIEURE

Cette révélation est mon trésor, ma différence, mon unicité. Celle qui me donne confiance et sérénité dans ce que j'entreprends dans ma vie au quotidien. Celle qui est mon kilomètre 0 pour la stabilité comme point de repère et, ce que je n'avais même pas imaginé, celle qui rayonne et vibre intensément pour participer à la création du monde de demain.



Que la force intérieure soit avec vous ;)



32 vues
  • Noir Facebook Icône
  • Noir SoundCloud Icône
  • Noir LinkedIn Icône
  • Noir Icône Instagram
  • Noir Icône YouTube

©2008-2019 En Terre Intérieure / La Marque de l'Excellence • Mentions Légales  • Conditions générales